La mère a demandé à son fils de la mettre dans une maison de retraite: voilà où elle est allée

Il y a trois ans, que madame Hélène est allée vivre chez son fils, car sa maison était devenue inhabitable à cause d’un incendie.

Heureusement, lorsque cela s’est produit, elle n’était pas chez elle.

La mère a demandé à son fils de la mettre dans une maison de retraite: voilà où elle est allée

Sa maison était son endroit le plus cher où, avec son mari, elle avait grandi son fils et vivait depuis des années.

Mais maintenant, sa maison n’existait plus et elle devait passer ses journées avec la famille de son fils.

La femme âgée pensait que sa présence pourrait empêcher sa belle-fille et qu’elle était un fardeau pour elle.

La mère a demandé à son fils de la mettre dans une maison de retraite: voilà où elle est allée

Alors, la mamie a dit à son fils qu’elle avait vu une publicité qui parlait d’une bonne maison de retraite et a demandé à son fils de l’y emmener.

Le fils a répondu qu’il était d’accord, mais il fallait attendre jusqu’au printemps pour qu’ils puissent rassembler les documents nécessaires.

Lorsque le printemps est arrivé, la mère a rappelé à son fils leur accord et a reçu une réponse affirmative. Le fils a dit qu’ils l’emmèneraient dans deux jours.

La veille de son départ, la vieille maman a rassemblé toutes ses affaires avec ses mains tremblantes.

Hélène a pris la voiture de son fils et sa belle-fille l’accompagnait aussi.

La mère a demandé à son fils de la mettre dans une maison de retraite: voilà où elle est allée

Après avoir roulé pendant 20 minutes, la mère a remarqué des paysages et de loin, elle a vu son village natal.

Elle ne pouvait pas croire à ses yeux. Hélène a vu une nouvelle maison au lieu de sa maison brulée.

Dans la cour, il y avait quelques matériaux de construction et les ouvriers s’étaient occupés des derniers travaux.

La mère a demandé à son fils de la mettre dans une maison de retraite: voilà où elle est allée

La femme s’est sentie de se trouver dans un rêve, mais heureusement, c’était une réalité. Ce n’était pas facile d’imaginer un tel bonheur.

Maintenant, tous les samedis, toute la famille de son fils se réunissait chez la grand-mère.

Noter cet article
Merci de partager cette publication avec votre famille et vos amis!
ARM GOOD